Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Dossier spécial réforme des retraites
La réforme des retraites, c’est un nouveau système universel dans lequel tous les travailleurs auraient les mêmes droits. Voyons dans ce dossier les détails des dispositifs prévus.

Réforme des retraites : le système universel par point

Publié le 02/03/2020

Le point, c’est ce qui remplacera les trimestres. Si avant on calculait la retraite avec le nombre de trimestres validés, aujourd’hui, on comptera le nombre de points. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le point, cette nouveauté de la réforme des retraites. 


Le point : comment l’obtenir et quelle est sa valeur ?

Chaque heure travaillée vous permettra d’acquérir des points dans ce nouveau système et ce, dès vos premières périodes d’activité (y compris un travail saisonnier, un stage ou un premier emploi en parallèle de vos études). Le dispositif du cumul emploi-retraite vous permettra également de cumuler des points supplémentaires. 

Les cotisations retraites salariales et patronales (que vous pouvez voir sur vos fiches de paie) se transformeront donc en points. Il s’agit de la nouvelle unité de calcul de l’ensemble des droits à retraite du système par répartition.

Il existera deux sources d’acquisition de points :

  • Les points que vous accumulerez chaque année ;
  • Les points dont vous bénéficierez au moment de la liquidation de votre retraite.

Les points que vous accumulerez chaque année seront liés :

  • À vos cotisations retraites de sécurité sociale ;
  • Aux dispositifs de solidarité qui couvrent les interruptions de carrière (congé maladie, congé maternité, recherche d’emploi, aidant familial, etc.) ou l’exercice d’une activité spécifique (contrat d’apprentissage, sport de haut niveau, etc.) ;
  • À vos points acquis en cas de rachat de point, si vous surcotisez ou si vous bénéficiez d’un dispositif d’assurance vieillesse volontaire.

Les points dont vous bénéficierez au moment de la liquidation de votre retraite seront liés :

  • À la naissance d’un enfant ;
  • Au dispositif de retraite minimale (y compris pour les exploitants agricoles et les indépendants) ;
  • Un handicap qui a eu des conséquences sur votre activité professionnelle ;
  • À l’exercice de fonctions régaliennes dangereuses et aux militaires.

La valeur d’un point n’est pas encore actée. Elle devrait être fixée selon un indice qui n’existe pas à ce jour et qui serait à créer par l’INSEE et basé sur « l’évolution du revenu moyen d’activité par tête ». En effet, la valeur du point sera calculée en fonction des données économiques et démographiques et évoluera dans le temps. 

Contrairement au système actuel, cet indice permettra de garantir que chaque euro cotisé donnera le même droit quel que soit le moment où il a été cotisé. De plus, la valeur d’un euro cotisé ne sera d’ailleurs pas plus élevée pour une personne qui aura eu une carrière complète ou ascendante que pour une personne qui aura connu une interruption de carrière ou qui n’aura ou trajectoire de rémunération faible.

Comment calculer sa pension de retraite avec un système par points ?

Lors de votre départ à la retraite, vous aurez accumulé un certain nombre de points. C’est en partie grâce à eux que votre retraite sera calculée, mais il vous faudra connaitre la valeur de service du point et votre coefficient d’ajustement au moment de la liquidation de vos droits à la retraite. 

La formule retenue pour calculer votre retraite dans le système universel sera donc la suivante :

Pension de retraite = nombre total de points x valeur de service du point x coefficient d'ajustement

Le coefficient d’ajustement 

Le coefficient d’ajustement est la traduction technique d’un âge moyen de départ à la retraite ou âge d’équilibre devant garantir l’équilibre financier du nouveau système. Ce coefficient d’ajustement prend la forme du mécanisme de décote et de surcote, associé à l’âge d’équilibre. Concrètement, il sera fixé en fonction de l’écart qui sépare la date de liquidation de votre retraite de l’âge d’équilibre applicable à votre génération. Cela conduira à majorer de 1,25 % par trimestre supplémentaire ou 5 % par an, votre niveau de retraite si vous liquidez votre retraite après l’âge d’équilibre applicable à votre génération. À l’inverse, il minorera dans les mêmes proportions, le montant de votre pension, si vous liquidez avant cet âge d’équilibre.

La valeur d’acquisition et la valeur de service du point

Il faut distinguer la valeur d’acquisition d’un point de la valeur de service :

  • La valeur d’acquisition d’un point c’est la valeur d’achat du point tout au long de son activité professionnelle, y compris au titre de la compensation des périodes d’interruption d’activité ou des droits familiaux ;
  • La valeur de service est la valeur du point qui permettra de convertir le nombre de points que vous avez acquis en un montant, concrétisant ainsi vos droits lors de la liquidation de votre retraite.