Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer

Actualité

 

Pourquoi les personnes handicapées liquident leurs droits à la retraite plus tardivement ?

Publié le 21/09/2021

Selon une étude de la DREES publiée en juin 2021*, les travailleurs handicapés ou en incapacité partiraient à la retraite quelques mois plus tard que les personnes valides. En effet, si la moyenne de départ à la retraite des personnes valides est de 62,4 ans, elle est de 62,7 ans pour les personnes handicapées ou en incapacité. Alors, comment expliquer cette différence ? 

liquidation droits départ anticipé handicap


Quel dispositif pour les retraités handicapés ou en incapacité ?

Pour les personnes qui remplissent les conditions de handicap ou d’incapacité, c’est-à-dire être soumis à un taux d’incapacité égal ou supérieur 50 %, il est possible de partir à la retraite à taux plein à l’âge de 55 ans. Il arrive souvent qu’une personne en situation de handicap ou d’incapacité n’ait plus d’emploi arrivé à l’âge de la retraite ; ainsi 16 % de ces personnes étaient encore en emploi en 2020 à 61 ans contre 53% parmi les non-handicapées. Il n’est donc pas rare de voir des personnes disposant du statut de handicapé ou de travailleur en incapacité sans emploi ni retraite après les 50 ans. 

Pourquoi les personnes valides partent plus tôt à la retraite ?

Les personnes valides partent plus tôt à la retraite, car beaucoup disposent du départ anticipé. Le départ anticipé permet aux personnes qui remplissent les conditions de partir plus tôt à la retraite comme le dispositif pour carrière longue. Il permet aux personnes qui ont commencé à travailler très jeune (entre 14 et 20 ans) de partir avant l’âge légal, à condition d’avoir cotisé un minimum de trimestres en début d’activité. Pour ce faire, il faut justifier d’une carrière avant l’âge de 20 ans et avoir cotisé assez de trimestres pour partir à la retraite dès 60 ans, parfois dès 58 ans. L’Agirc-Arrco annonce qu’en 2020, 21 % des nouveaux retraités bénéficiaient de ce dispositif. C’est ainsi que de nombreuses personnes valides, au moins 34 %, étaient déjà à la retraite dans l’année qui précède l’âge minimum de départ à la retraite contre 17 % des personnes en situation de handicap ou d’incapacité.

* Source : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2021-05/Retraites2021_0.pdf