Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
retraite par quoi commencer
Actualité
 

Revalorisation retraite 2022 : quelles augmentations à venir ?

Publié le 03/01/2022

La pension de retraite est composée de deux parties : une retraite de base et une retraite complémentaire. Ces deux régimes sont obligatoires et fonctionnent par répartition. Pour les salariés du secteur privé, la retraite de base est versée par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) du régime général de la Sécurité sociale, tandis que la retraite complémentaire dépend de l’Agirc-Arrco. Leurs règles de calcul et de revalorisation sont différentes.

revalorisation retraite


Revalorisation des pensions de retraite de base du régime général : quand et à quel taux ?

Le calcul de la retraite de base se fait en prenant en compte la rémunération perçue par le salarié et le nombre de trimestres validés (cotisés et assimilés).

L’éventuelle revalorisation de cette retraite de base est calculée le 1er janvier de chaque année.

L’article L. 161-23-1 du code de la Sécurité sociale dispose que « Le coefficient annuel de revalorisation des pensions de vieillesse servies par le régime général et les régimes alignés sur lui est fixé, au 1er janvier de chaque année… », conformément à l’évolution de l’indice moyen des prix à la consommation hors tabac, des douze deniers mois connus par rapport au niveau moyen des 12 mois précédents.

Ainsi, si la France connait une période d’inflation, les retraites sont augmentées. En cas de stabilité financière, le montant de la pension de base reste le même. Ce fut le cas en 2014 et en 2016. Pour l’année 2018, il n’y a pas eu non plus de revalorisation, mais elle a été reportée en 2019. Cette année-là, les pensions de retraite de base ont été exceptionnellement revalorisées sans tenir compte d’une évolution de l’indice des prix à la consommation hors tabac. L'augmentation avait été fixée à 0,3 %.

En 2020, les pensions ont été réajustées d’une manière différenciée. Les pensions (retraite de base + complémentaire) inférieures à 2 000 euros bruts ont bénéficié d’une progression de 1%, tandis que celles qui étaient supérieures à ce montant n’ont été revalorisées que de 0,3 %.

En 2021, ce fut le retour à la règle de principe et les retraités ont vu leur pension augmenter de 0,4 %. 

Lire aussi : Revalorisation de la retraite de base : une augmentation de 0,4 % en 2021

Enfin, il faut savoir que depuis 2016, la loi de financement de la Sécurité sociale a mis en place une protection pour les retraites de base en cas de déflation (inflation négative due à une baisse des prix). La France a connu une période de déflation en janvier 2015 lorsque l’indice des prix à la consommation a accusé un recul de 0,4 % par rapport au mois de janvier 2014. Cette inflation négative était la première depuis le mois d’octobre 2009.

Au 1er janvier 2022, la revalorisation de la retraite sera de 1,1 % pour toutes les retraites de base à l’exception de celle des avocats.

Revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco

La retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco est un régime à points qui vient compléter la pension de retraite de base. Le calcul de votre retraite complémentaire brute annuelle correspond au total des points acquis tout au long de votre carrière multiplié par la valeur du point au moment où vous liquidez votre retraite.

L’Agirc-Arrco est gérée d’une manière paritaire par les partenaires sociaux (employeurs et employés). Depuis 2019, la revalorisation de la retraite complémentaire est chiffrée selon le même principe que celle de la retraite de base (évolution des prix à la consommation hors tabac). Elle bénéficie d’une protection identique en cas de déflation.

Dernière augmentation de la retraite complémentaire en date du 1er novembre 2021

Ce sont les partenaires sociaux qui fixent la nouvelle valeur du point en prenant en considération l’inflation tout en veillant à ne pas aggraver la mauvaise situation des comptes du régime Agirc-Arrco en raison du contexte économique.

Ainsi, en 2020, il n’y a pas eu d’augmentation. Puis, alors que l’évolution des prix pour l’année 2021 était estimée à 1,5 %, la revalorisation n’a été que de 1 % au 1er novembre 2021.

Lire aussi : Une revalorisation sous-indexée des pensions de retraite Agirc-Arrco prévue en novembre 2021

Revalorisation de la retraite de base des fonctionnaires en 2022

La retraite des fonctionnaires est calculée sur la base « du dernier traitement indiciaire détenu pendant au moins 6 mois à la date de cessation des fonctions ». De la même manière que pour les retraites du secteur privé, les éléments retenus sont la durée d’assurance (tous régimes confondus) ainsi que le nombre de trimestres liquidables (périodes de service effectif, périodes assimilées…).

Lire aussi : Fonction publique : comment fonctionne la retraite des fonctionnaires ?

Quand aura lieu la prochaine augmentation de la retraite des fonctionnaires ?

Depuis 2014, les retraites des fonctionnaires sont revalorisées le 1er janvier de chaque année. Cette augmentation s’effectue selon des conditions identiques à celles appliquées aux retraites de base du secteur privé. Elle est donc dépendante de l’évolution des prix à la consommation (hors tabac).

Par conséquent, au 1er janvier 2022, les retraites des fonctionnaires seront augmentées de 1,1 %.

Revalorisation du minimum vieillesse (ASPA) de 1,1 % en 2022

Versée aux personnes âgées d'au moins 65 ans, résidant en France, l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) aussi appelé "minimum vieillesse", est revalorisée au 1er janvier de chaque année.

En 2021, si vous viviez seul(e), le montant maximum attribué par mois était de 906,81 € (soit 10 881,75 € maximum par an). Si vous viviez en couple, le montant total maximum était de 1 407,82 € par mois (soit 16 893,94 € maximum par an).

À compter du 1er janvier 2022, le minimum vieillesse (ASPA) est de 916,78 € par mois si vous vivez seul(e) et 1 423,31 € par mois si vous vivez en couple. Ce qui équivaut à une augmentation de 1,1 % par rapport à 2021.

À savoir : cette allocation est versée au prorata des autres revenus que vous percevez.