Retraite : Ma nouvelle vie commence ici
Fonctionnement du système des retraites
Le système retraite français est complexe : système par répartition, différents régimes, les trimestres, etc.

Départ à la retraite : A quel âge peut-on partir ?

Publié le 09/07/2020

Connaître son âge de départ à la retraite n’est pas chose facile. L'année de naissance, les trimestres cotisés et validés durant votre carrière peuvent vous y aider. Le montant de votre pension retraite est également un facteur variable à prendre en compte pour planifier votre départ. Découvrez tous nos conseils pour vous aider à calculer votre âge de départ à la retraite.

age départ retraite en France


Comment connaître son âge de départ à la retraite en France ?

Aujourd'hui, deux conditions sont requises pour bénéficier d'une retraite à taux plein à 100 % sans décote et ainsi pouvoir estimer son âge de départ à la retraite :

Âge légal de départ à la retraite

Tout d'abord, il faut d'une part, avoir atteint un âge légal minimum : depuis 2017, cet âge légal de départ à la retraite en France est de 62 ans pour toute personne née après le 1er janvier 1955 (hors cas spécifiques, comme les carrières longues).

Nombre de trimestres pour la retraite

Il faut d'autre part, avoir validé un nombre de trimestres nécessaires pour faire valoir une carrière complète et percevoir une retraite à taux plein. Le nombre de trimestres varie, en fonction de votre année de naissance, entre 160 trimestres (40 ans) pour les personnes nées à partir de 1948 et 172 trimestres (43 ans) pour celles nées à partir de 1973.

Les périodes d'interruption d'activité

Que se passe-t-il pour les périodes d’interruption d’activité comme les congés maladie, maternité ou le chômage ? Pendant ces périodes, vous acquérez également des trimestres. Ces trimestres, dits “assimilés”, sont pris en compte lorsque vous faites valoir vos droits à la retraite. Mais si vous décidez de partir plus tôt que l'âge légal de départ à la retraite, votre future pension de retraite sera moins importante.

Puis-je prendre ma retraite avant l’âge légal de 62 ans ?

Partir à la retraite avant l’âge de départ légal, c’est possible, mais sous certaines conditions. En effet, lorsque vous partez à la retraite avant vos 62 ans, soit vous pouvez prétendre à une retraite anticipée, soit vous avez fait le choix de partir plus tôt à la retraite en connaissance de cause.

Le dispositif de retraite anticipée

Vous pouvez prétendre à la retraite anticipée si :

  • Vous êtes en carrière longue ;
  • Vous êtes handicapé ;
  • Vous êtes reconnu comme ayant une incapacité permanente ;
  • Vous exercez un métier considéré comme pénible (contraintes physiques marquées, environnement physique agressif ou de nuit, plusieurs rythmes de travail, ...) 
Lire aussi : Retraite anticipée, progressive, retardée

La décote retraite

Si vous ne pouvez pas prétendre à la retraite anticipée pour l’un de ces motifs, vous pouvez malgré tout décider de partir à la retraite avant l’âge de 62 ans. Dans ce cas, vous subirez ce que l’on appelle une « décote » sur votre pension de retraite. En ce qui concerne la retraite de base, la décote est calculée en fonction de votre nombre de trimestres manquants avant d’arriver à l’âge de taux plein, multiplié par un coefficient de minoration (déterminé en fonction de votre date de naissance). A titre d’exemple, si vous êtes né(e) à partir de 1953, le coefficient à multiplier au nombre de trimestre manquant est de 0,625 points.

Pour la retraite complémentaire, un autre calcul s’applique. L’Agirc-Arrco, la caisse de retraite complémentaire des salariés et dirigeants salariés du privé, va déterminer un taux de décote en fonction du nombre de trimestres qu’il vous manque.

Lire aussi : Qu'est-ce que la décote retraite et comment la calculer ?

Arrêter de travailler en douceur avec la retraite progressive

Vous pouvez également opter pour la retraite progressive sous certaines conditions : vous percevrez une partie de votre pension de retraite tout en travaillant à temps partiel. C’est une solution intéressante pour continuer d’acquérir des trimestres et ainsi d’augmenter le montant de votre pension de retraite jusqu’à la liquidation définitive de votre retraite. 

Lire aussi : Départ en retraite progressive : c’est quoi ?

Puis-je partir à la retraite après l’âge de 62 ans ?

Première hypothèse : vous avez 62 ans, mais vous ne remplissez pas toutes les conditions pour un départ à la retraite à taux plein. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Vous pouvez continuer de travailler jusqu’à ce que vous ayez assez de trimestres validés selon votre date de naissance ;
  • Vous pouvez continuer de travailler jusqu’à ce que vous atteigniez l’âge de taux plein maximum automatique à savoir entre 65 et 67 ans. Alors, peu importe le nombre de trimestres que vous avez et votre date de naissance, vous pourrez partir à la retraite avec un taux plein.

Deuxième hypothèse, vous avez 62 ans et vous remplissez les conditions pour partir à la retraite à taux plein, mais vous avez envie de continuer à travailler. Dans ce cas, une surcote sera appliquée au montant de votre pension de retraite en fonction du nombre de trimestres que vous aurez acquis en travaillant plus longtemps.

Lire aussi : Surcote retraite : méthode de calcul et fonctionnement

Vous l’aurez compris, il y a de multiples possibilités d’âge de départ à la retraite, mais l’âge légal minimum de 62 ans et votre âge de départ à taux plein sont les facteurs déterminants pour orienter ensuite vos choix.